En hiver, lorsque je me lève le samedi ou dimanche matin, je sais combien ils sont en comptant les chaussures devant les portes. Zéro, un, deux, trois... multiplié par deux chambres.

1398_matin

En été, c'est parfois de la fenêtre de la cuisine que je découvre comme un paquet surprise, mon lot de jeunes endormis. J'essaie de compter les bras ou les têtes...

1399_matin

Ils vont de maisons en maisons, de festivals en concerts. Ils fêtent leurs examens, se voient le plus souvent possible, parce qu'ils sentent qu'ils vont s'éparpiller dans quelques mois, se perdre peut-être. "Qu'est qu'ils sont beaux ..." se disent les parents devant ces dernières miettes d'enfance.

1400_matin

Sab